interprétation des rêves
Page 1
Page 3

Sur l’interprétation des rêves

  Nous traiterons donc de la compréhension des rêves, qui est chose tout à fait possible. Pour ce faire il existe, comme nous le disions, une méthode et des outils clairement définis, dont la mise en œuvre requiert évidemment un savoir-faire. Ce savoir-faire, ou habileté, s'acquiert progressivement, pour ceux qui en ont le goût. D'autres y resteront réfractaires, sans qu'ils aient à considérer ce point comme une injure, ni à imposer leur incapacité comme mètre étalon idoine en ce registre.

Il en va ainsi de nos ressources comme de nos limites, un marathonien est médiocre au 110 m haies, moi-même je chante mieux qu'un cheval mais je cours moins vite.





Ce qui suit est donc, dans notre paysage culturel, une controverse.

Les plus intéressés d’entre-vous devront prendre leur temps pour assimiler progressivement tous les détails, toutes les astuces utiles à l’interprétation des rêves.


Remarque

    Cependant nous ne savons que trop combien il peut être difficile de se débarasser d’un bagage culturel essentiellement fondé sur des textes lus et relus et pour lesquels un obscur arbitrage s’est opéré en nous.
Cela ressemble assez à ce que nous rencontrons chez le petit enfant et que je considère comme les prémisses de la culture: lorsque vous lisez une histoire à un bambin, curieusement et contrairement à l’attrait de la nouveauté il aime à réécouter cette histoire . . . et gare à ne pas changer un seul détail !

Hé bien la culture c’est ça ! ! !

Il n’est pas sûr que cela fasse toujours bon ménage avec les avancées nécessaires quand l’on aura remarqué que l’on fait du sur-place depuis un siècle dans le domaine de la compréhension des rêves.

Il est très difficile d’ôter une idée qui colle à la peau.